Le langage à partir de courts métrages sur les couleurs

Nous avons regardé différents courts métrages mêlant couleurs et musique. Nous avons remarqué que les couleurs font passer les émotions. Les couleurs apportent de la fantaisie et du bonheur. Chacun a pu s’exprimer sur son histoire préférée. Celle de l’automne a eu un franc succès.

 

  • Piccolo Concerto de Ceylan Beyoglu (Allemagne, 6’00)

La ronde des couleurs

Piko, une petite flûte bleue fait partie d’un orchestre dans lequel il s’ennuie un peu. Il quitte un jour sa forêt pour découvrir de nouveaux instruments et de nouvelles sonorités. Piko trouvera-t-il l’inspirations et le son qu’il cherche tant?
La couleur marque ici le passage de Piko dans un monde fait de musiques inconnues et de fantaisie.

  • La Fille qui parlait chat de Dotty Kultys (Royaume Uni, 5’40)

La ronde des couleurs

Dans un monde gris, silencieux, où l’on apprend les choses au son monocorde d’un vieux vinyle noir,  une petite fille rêve de couleurs et de joie. Tandis que sa maman lit tristement et silencieusement son journal, elle suit un drôle de chat. Elle découvre alors de la musique et des couleurs qu’elle ramènera chez elle.

  • Hi

D’adorables petits personnages géométriques colorées apprennent à se connaître.

  • Automne

Dans l’atelier des saisons, Monsieur Champignon confectionne l’automne, sa saison de prédilection. Il dispose dans le paysage les couleurs de l’automne. Finira-t-il à temps pour que l’hiver prenne place ?

 

Les commentaires sont fermés.