Découvertes des grandes sections : du blé au pain

Pendant cette première période, les grandes sections ont travaillé sur le thème “du blé au pain”.

Nous avons commencé avec la lecture de 2 histoires : La petite poule rousse de Byron Barton et La grosse faim de P’tit Bonhomme de Pierre Delye et Cécile Hudrisier.

Grâce à ces histoires nous avons travaillé la chronologie et la mise en relation avec 3 métiers : agriculteur, meunier et boulanger.

Ensuite nous avons fait un parallèle avec la vraie vie grâce à des livres documentaires ou des vidéos.

Puis nous sommes allés visiter la boulangerie, où la boulangère Vanessa et le boulanger Olivier nous ont expliqué leurs métiers.

De retour en classe, nous avons réalisé une fiche sur chacun d’eux pour compléter notre cahier de découverte des métiers : le boulanger qui fait le pain et la boulangère qui le vend.

En classe nous avons mis en place des expériences pour faire germer le blé. Nous avons testé différentes conditions avec ou sans eau, avec ou sans lumière. Nous avons installé nos expériences sur le chevalet pour pouvoir suivre l’évolution chaque jour. Nous avons bien remarqué que les graines placées avec de l’eau et de la lumière poussent plus vite !  Nous avons aussi repéré que celles placées à la lumière deviennent vertes alors que celles restées dans le noir restent blanches ou jaunes. Par contre celles sans eau ne démarrent pas.

En arts plastiques, nous avons réalisé des bouquets de blé. Pour le fond, nous avons peint une feuille au rouleau avec une couleur vive. Ensuite nous avons tracé comme des barbes de blé avec une fourchette. Puis nous avons collé des morceaux de rafia naturel pour faire comme des tiges de blé. Au bout de chaque tige, nous avons collé des vrais grains de blé. Pour attacher le bouquet, nous avons collé un petit ruban. Avec toute cette colle, nous en avions plein les mains ! Nous sommes très contents du résultat.

En graphisme, nous avons réutilisé les tracés travaillés (lignes verticales, horizontales et obliques) pour décorer le gâteau du pâtissier.

Nous avons bien travaillé !

 

Les commentaires sont fermés.